Alfaliquid, pionnier français du e-liquide

Alfaliquid, pionnier français du e-liquide

Dans un marché en pleine évolution, qui connait depuis quelques années une croissance fulgurante et une concurrence de plus en plus vigoureuse, Alfaliquid, la célèbre marque française de e-liquide pour cigarette électronique se positionne encore aujourd'hui comme le chef de file français. Cette position de leader du liquide pour e-cigarette est le fruit du caractère visionnaire de son fondateur, Didier Martzel, et d'un long cheminement qui a débuté en 2005.

Dans la Vape, depuis ses débuts

C'est il y a dix ans, à une époque que l'on peut considérer comme la préhistoire de la vape, bien avant que la cigarette électronique soit connue du grand public, que l'aventure commence pour Didier Martzel:

Mes enfants ont essayé d'arrêter de fumer pendant des mois et des mois et il y avait toujours cette cigarette de l'échec du samedi soir, et je me suis fait la réflexion qu'une cigarette finalement, ce n'était rien d'autre qu'un tube et qu'on pouvait simuler le fonctionnement d'une cigarette avec de l'électronique. (Interview France Inter, 9 Octobre 2014)

C'est donc avec l'idée de concevoir et fabriquer une cigarette electronique que cet électronicien de formation a fait son premier pas dans le monde de la vape. Mais en 2005, Didier Martzel rencontre des difficultés pour produire en France son modèle breveté de cigarette électronique. C'est alors qu'il se tourne vers le e-liquide et fonde en 2008 la société Gaïatrend, implantée en Moselle à Rohrbach-lès-Bitche. Il crée la marque Alfaliquid et développe une gamme complète de liquide pour e-cigarette, en mettant l'accent sur le 100% français.

Grâce au caractère visionnaire de son fondateur, la société Gaïatrend s'est trouvée totalement armée et prête à encaisser la croissance vertigineuse du marché de la cigarette électronique en 2012-2013 et a donc pu faire face à la demande massive.

Aujourd'hui, la société Gaïatrend compte 130 salariés, produit 250.000 flacons par jour et son chiffre d'affaire a fait un bond de 17 à 45 millions d'euros en l'espace d'une année, de quoi conserver une bonne longueur d'avance et ainsi confirmer sa place de leader français du e-liquide.

Faire face à la concurrence

Depuis deux ans, le marché du e-liquide a radicalement changé en France. Partout, de nouveaux fabricants sont apparus et la concurrence est devenue intense, chacun cherchant à se tailler une part du gros gâteau liquide. Le marché français compte aujourd'hui plusieurs dizaines de fabricants, plus ou moins sérieux, certains franchement opportunistes, qui rêvent de se hisser sur la première marche du podium, ou tout du moins jouer dans la même cour que le roi Alfaliquid.

Face à cette diversification du marché et face à la menace grandissante, Gaïatrend, quelque peu bousculée dans ses fondements, a su réagir et s'adapter. Après quelques tâtonnements, la marque Alfaliquid s'est trouvée une nouvelle identité visuelle, plus moderne et plus en phase avec ce qu'est devenu le monde de la vape. Après avoir développé un catalogue principalement basé sur du mono-arôme, la société s'est lancée dans la vapologie et le e-liquide premium, en pleine croissance actuellement. Alfaliquid propose désormais des assemblages complexes et très travaillés qui remportent un vif succès. Lors du dernier VAPEXPO, le très pompeux salon international de la cigarette électronique et de la vapologie, qui s'est déroulé du 21 au 23 septembre 2014 à Paris, les quatre nouveaux e-liquides Alfaliquid Black RaftBlue CrushGreen Temptation et Pink Pulps ont reçu un accueil très favorable du public et de la critique vapologique!

Retour aux sources

Cette année, la PME mosellane a annoncé son projet de diversifier son activité: tout en poursuivant son activité de production de e-liquide Alfaliquid, Gaïatrend a investi dix millions d'euros sur ses fonds propres pour se lancer dans la conception et la production de cigarette électronique connectée. Dix ans plus tard, Didier Martzel n'a donc pas oublié son idée d'origine et revient à la charge avec probablement plus d'expérience pour mener ce projet jusqu'au bout. C'est à Henriville, à quelques encablures du siège social, qu'il a décidé d'implanter cette nouvelle activité. Après la marque Alfaliquid, c'est donc Alfacig qui verra le jour d'ici début 2015, une cigarette électronique intelligente, capable de transmettre des données statistiques à un smartphone, afin de suivre l'évolution de la consommation quotidienne et d'accompagner l'ancien fumeur dans sa démarche de sevrage tabagique.

Bien évidemment, Gaïatrend n'est pas la seule sur le créneau, on compte déjà quelques sociétés, comme par exemple la startup française Smokio, qui ont investi dans ce secteur de la cigarette électronique connectée. Rendez-vous l'année prochaine pour découvrir Alfacig, espérons que Gaïatrend saura se faire une place dans ce marché naissant, et offrira une alternative au tout chinois, qui est encore de mise actuellement.

En savoir plus sur Alfaliquid

Le site de la société Gaïatrend: https://www.gaiatrend.fr

Le site de la marque Alfaliquid: http://www.alfaliquid.com/

Publié le 24/10/2014 par Olivier Schevin 0 161

Articles apparentés

Beyond The Cloud, le film

Beyond The Cloud est un film documentaire produit par Vapexpo et co-présenté par le site d'information sur la...

Cuboid Joyetech, une box tout en muscle

Joyetech défend avec talent sa position de leader de la cigarette électronique en proposant régulièrement des...

Enquête sur la cigarette électronique

Le magazine Vox Pop propose une enquête sur la cigarette électronique.

Kanger T2, retour sur son succès

Le Kanger T2 est certainement l'un des clearomiseurs les plus célèbres de l'histoire de la cigarette électronique.

Entretenir sa résistance pour cigarette électronique (ou pas)

Lorsque j'ai débuté la cigarette électronique avec mes Kanger T2 et autres Vision Stardust V3 en 2013, je me suis...

E-liquide premium le plus cher au monde

La mode et le luxe font leur entrée dans la Vape avec ce nouvel e-liquide premium, fruit de la collaboration entre le...

Cigarette électronique 1 – Tabac 0

L'organisme Public Health England, qui collabore étroitement avec le ministère de la santé britannique, a publié le...

E-cigarette: une étude confirme l’absence de toxicité de son aérosol

Une étude sur l'e-cigarette, menée par British American Tobacco récemment publiée dans le magazine Toxicology in...

Laisser un commentaireLaisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.