Vapoter, mot de l’année

Vapoter, mot de l’année

Le monde de la cigarette électronique est devenu un véritable vivier de néologismes tant la vape a accouché d'un univers complexe doté d'un jargon qui lui est propre. C'est certainement les modeurs et plus généralement le DIY qui représentent l'apogée en la matière, où la richesse du vocabulaire peut laisser quelque peu pantois ceux qui ne connaissent guère plus que le mot vapoter.

Quelques perles linguistiques, glanées ça et là sur les forums:

Je précise que je vape en 80/20, j'ai donc finalement opté pour un brin de FDV 2*2mm pour éviter les glouglou, et du kanthal 0.2.
Le truc avec les drippers adaptés au powervap, c'est que, quand on les compare, on a toujours une notion de relativité.
J'ai passé ces deux jours en alternant un fogger V3, un Igo L, tous deux en micro coil coton cardé. J'ai aussi tenté le Justfog 2043 que j'ai complètement recoilé en 1,8 ohms, avec mèche de fonty ultra longue... Eh ben rien à redire, c'est un délice que procure cette machine.
J'ai retesté le même ato en 1,3 Ohms avec le même juice à la même puissance (15 W) sur les deux mods pour voir, eh bien OUI il y a une différence notable.

Je ne m'attarderai pas à vous traduire ces citations vaposophiques, je ne suis pas sûr d'ailleurs d'en être capable, ne faisant pas encore partie de ces communautés d'acharnés (que j'admire profondément!). D'autant plus que l'on s'égare, revenons à nos moutons: le terme "vapoter" vient d'être élu mot de l'année par le prestigieux Oxford Dictionary. Il succède à "selfie", mot de l'année 2013, et a dû se disputer la première place avec quelques challengers comme "normcore" et autre "slacktivisme". Le principal critère de sélection du mot de l'année utilisé par le Oxford Dictionary est la fréquence d'utilisation du mot. Ainsi en 2014, l'utilisation du terme vapoter a plus que doublé par rapport à l'année 2013.

Vapoter, c'est mieux en anglais

On peut légitimement se demander pourquoi et comment ce terme "vapoter" a pu s'imposer à la place de "vaper", beaucoup plus séduisant à l'oreille. Comme le dit si bien Jan Kounen dans la vidéo de présentation de son projet de film sur la cigarette électronique Vape Wave:

 Je me suis mis à vaper, je n'aime pas trop le mot vapoter, ça fait un peu crapoter...

Et il a raison! Mais d'ou sort ce mot? Comment ce terme si disgracieux et mal dégrossi a pu s'imposer face à l'élégant et si britannique "vaper"? Ça n'a certes pas empêché la cigarette electronique de se développer mais tout de même, ça jette un discrédit certain sur le Monde de la Vape (de la vapote?). Personnellement, je suis convaincu que vapoter n'est qu'une erreur de jeunesse et qu'un jour prochain, vaper l'emportera.

En anglais, pas de dilemme, on dit simplement to vape, c'est propre, c'est net et sans chichi. Le jargon de la vape est d'ailleurs majoritairement anglophone, on se donne rarement la peine de le traduire en français, sauf pour vapoter, et c'est raté...

Publié le 19/11/2014 par Olivier Schevin 0 115

Articles apparentés

Vapoter dans les bars et restaurants est-il interdit?

Est-il autorisé de vapoter dans les bars et les restaurants? Peut-on vapoter librement dans les lieux publics? On s'y...

Des nouvelles du tournage de Vape Wave par Jan Kounen

Au mois de mai 2014, le réalisateur Jan Kounen annonçait son projet de réaliser Vape Wave, un documentaire sur la...

Laisser un commentaireLaisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.