La cigarette électronique en détail

Le terme d'e-cigarette ou cigarette électronique désigne un produit fonctionnant à l'électricité sans combustion, destiné à simuler l'acte de fumer du tabac. Il produit un brouillard de fines particules, appelé communément «vapeur» ou «fumée artificielle», ressemblant visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac. Cette «vapeur» peut être aromatisée et contenir ou non de la nicotine. Dans les e-cigarettes correctement fabriquées et utilisées, l'aérosol contient, selon les données disponibles, beaucoup moins de substances délétères à la santé que la fumée du tabac, en particulier ni particules solides, ni goudron, ni autres substances cancérogènes, ni monoxyde de carbone.

Une cigarette électronique actuelle comporte deux parties principales: une batterie et un clearomiseur (ou cartomiseur) équipé d'un atomiseur.

anatomie d'une cigarette électronique

La batterie

La batterie est le dispositif électrique qui permet de faire chauffer la résistance (située dans le clearomiseur) qui va transformer le e-liquide en vapeur. Elle peut être soit manuelle, soit automatique. Une batterie manuelle est équipée d'un bouton, couramment appelé «switch», qui permet d'actionner le chauffage de la résistance. La résistance chauffe tant que le switch est maintenu appuyé. En appliquant plusieurs pressions courtes et successives, le switch permet également d'allumer ou d'éteindre l'e-cigarette. Dans le cas d'une batterie automatique, c'est l'aspiration du vapoteur qui permet de déclencher le chauffage de la résistance. Les batteries manuelles sont beaucoup plus répandues que les automatiques, en raison de leur simplicité d'utilisation.

 

Pas de vis 510 et eGo d'une e-cigarette

La batterie est munie d'un ou plusieurs pas de vis sur sa partie supérieure, qui permettent de visser un clearomiseur ou un cartomiseur. La plupart des batteries disponibles sur le marché actuellement sont équipées des deux pas de vis standards, l'un appelé «eGo», l'autre «510», qui assurent une compatibilité avec 95% des clearomiseurs et cartomiseurs.

La tension (voltage) délivrée varie selon les modèles, elle est généralement comprise entre 3.3 et 4.8V. Plus la tension est élevée, plus la résistance va chauffer et générer un volume de vapeur important. Certaines batteries dites à «voltage variable» (VV) offrent la possibilité de régler la tension soi-même à l'aide d'une bague rotative située à la base du corps de la batterie. C'est le cas par exemple des EVOD VV 650mAh et EVOD VV 1000mAh de la marque Kangertech. Cela permet un réglage précis de l'intensité du hit et du volume de vapeur, en fonction de ses préférences mais aussi en fonction de la valeur de la résistance utilisée.

 

chargeur usb cigarette électronique

L'automonie d'une batterie va dépendre de sa capacité, exprimée en milliampère-heure (mAh). La capacité est généralement comprise entre 400 mAh à 2000 mAh environ. Les modèles les plus répandus sont 650 mAh et 1000 mAh, qui correspondent respectivement à une autonomie d'une demi-journée et une journée de vape environ. La recharge de la batterie se fait soit à l'aide d'un chargeur USB (connexion à un ordinateur), soit par le secteur en utilisant un adaptateur mural.

Le clearomiseur
Clearomiseur Aspire ET-S BDC

Le clearomiseur, version transparente du cartomiseur (contraction des termes «cartouche» et «atomiseur»), est le dispositif qui permet le stockage du e-liquide. Il intègre un système de captation par capillarité («mèche» ou «bourre» en fibre de verre, textile, tresse metallique) qui permet de conduire le e-liquide au système de vaporisation, appelé atomiseur. L'atomiseur permet de convertir le e-liquide en vapeur simulant la fumée. Il est constitué d'une spirale ou tresse métallique qui forme une résistance chauffante (typiquement de 1.25 à 2.8 ohms). La batterie vient se visser sur la partie inférieure du clearomiseur, et l'embout, appelé drip tip sur sa partie supérieure.

Le corps du clearomiseur est un tube en plastique ou en verre (Pyrex), il est généralement transparent. Le tube est parfois recouvert d'un autre tube externe en métal, ce qui est le cas par exemple du clearomiseur Aspire ET-S BDC ci-dessus. Dans ce cas, une petite fenêtre est présente afin de pouvoir contrôler le niveau de e-liquide restant. Selon les modèles, la contenance du réservoir varie de 1 à 10ml environ. Les modèles les plus courants ont une contenance de 1.5 à 3ml, ce qui correspond respectivement à une demi-journée et une journée de vape pour la plupart des vapoteurs.

Atomiseur pour cigarette électronique

L'atomiseur est un consommable, il a donc une durée de vie limitée et doit être changé régulièrement. La périodicité du remplacement varie de quelques jours à quelques semaines et dépend de votre façon de vaper (repos entre les aspirations, chain vape), du pourcentage de glycérine végétale de votre e-liquide et du voltage utilisé.

Avant l'année 2013, de nombreux clearomiseurs étaient encore équipés d'atomiseurs non remplaçables. C'est donc le clearomiseur tout entier qu'il fallait changer, avec une répercussion non négligeable sur le budget vape, sans parler du gaspillage occasionné. Depuis, la quasi-totalité des clearomiseurs disposent d'atomiseurs remplaçables. Dès qu'une altération des saveurs ou un léger goût de brûlé apparaît, signes que la vie de votre atomiseur touche à sa fin, il suffit de le dévisser et d'en mettre un neuf.

La position de l'atomiseur à l'intérieur du clearomiseur donne lieu à deux termes couramment employés dans le jargon de la vape. On parle de clearomiseur top coil, lorsque l'atomiseur est placé en haut, côté drip tip. Dans cette configuration, les mèches de l'atomiseur sont longues afin de pouvoir faire remonter le e-liquide depuis le fond du réservoir. On parle de clearomiseur bottom coil, lorsque l'atomiseur est placé en bas, côté batterie. Dans ce cas, les mèches sont courtes car, étant disposées au fond du réservoir, elles n'ont alors pas besoin de remonter le e-liquide. La tendance actuelle est au bottom coil car cette configuration favorise l'imprégnation des mèches et donc une meilleure vaporisation.

L'atomiseur contient un ou deux éléments chauffants: on parle d'atomiseur single coil lorsqu'il n'y a qu'une seule résistance, et de dual coil lorsque le système chauffant est composé de deux résistances disposées en parallèle. La technologie dual coil, de plus en plus répandue, présente l'avantage d'augmenter la surface de contact avec le e-liquide. Il en résulte un volume de vapeur plus important sans augmenter la température de chauffe: les résistances sont moins sollicitées et leur durée de vie est donc améliorée. En contrepartie, la consommation en e-liquide est plus importante.


Vus récemment

Aucun produit